La vie scolaire

L’équipe de vie scolaire est composée de 14 assistant.e.s d’éducation et est encadrée par deux conseillères principales d’éducation à temps complet.

Notre priorité est de veiller à la sécurité et au bien-être des adolescent.e.s qui nous sont confié.e.s, en les plaçant dans les meilleures conditions individuelles et collectives de réussite scolaire et d’épanouissement personnel.

Notre champ d’action est assez large, mais peut se décliner en plusieurs axes.

  • Contrôle des absences et des retards

A chaque heure de cours, les enseignant.e.s font l’appel des élèves. Ils saisissent les absent.e.s via le logiciel Pronote auquel ils/elles ont accès dans les salles de classe. Les assistant.e.s d’éducation et les conseillères principales d’éducation traitent ces informations et prennent contact avec les familles.

Les rendez-vous prévus en interne avec les personnels médico-sociaux de l’établissement (assistante sociale, permanence d’évaluation clinique, psychologue de l’Education Nationale spécialité orientation) sont centralisés et saisis par l’équipe de vie scolaire, tout comme les passages à l’infirmerie.

  • Prise en charge des élèves sur tous les temps en-dehors de la classe

Les lycéen.ne.s ont par défaut l’autorisation de sortir de l’établissement dès lors qu’ils/elles n’ont pas de cours prévu. Les collégien.ne.s (3PAM) ne sont pas autorisé.e.s à quitter l’enceinte du lycée.

Dès lors qu’un.e élève n’est pas en classe, il/elle est susceptible d’être pris.e en charge par l’équipe de vie scolaire : récréation, heure d’études, demi-pension, exclusion de classe, mercredi après-midi, internat. N’hésitez pas à consulter la rubrique « internat » pour prendre connaissance des modalités d’accueil et du rythme de vie des internes.

Pour assurer la sécurité de tou.te.s les élèves, nous veillons quotidiennement au respect du règlement intérieur, qui fixe les règles de vie collectives ainsi que les droits et les devoirs de chaque membre de la communauté scolaire. Vous retrouverez l’intégralité du règlement intérieur à l’onglet dédié.

Enfin, nous recevons les élèves individuellement en entretien dès lors que le besoin s’en fait ressentir. L’objet de l’entretien éducatif peut être la scolarité, mais aussi un incident ou encore le bien-être général de l’élève.

Cette prise en charge globale est menée en coopération avec toutes les équipes de l’établissement : direction, administration, service général, personnels médico-sociaux, professeur.e.s principaux/principales et enseignant.e.s. Elle inclut évidemment le dialogue avec les familles.

  • Citoyenneté lycéenne : délégué.e.s et  Conseil de Vie Lycéenne.

L’adolescence, c’est la transition entre l’enfance et l’âge adulte. Nous avons à cœur de contribuer à l’épanouissement  de femmes et d’hommes, de professionnel.le.s mais aussi de citoyen.ne.s éclairé.e.s. Les conseillères principales d’éducation forment et encadrent tout au long de l’année les délégué.e.s de classe et de dortoirs, ainsi que les responsables de la Maison des Lycéens et les délégué.e.s au Conseil de Vie Lycéenne.

Les élèves sont représenté.e.s et élu.e.s démocratiquement dans différentes instances : les délégué.e.s de classe au sein de chaque section, les délégué.e.s de dortoir dans le cadre de l’internat, ainsi que des binômes de représentant.e.s élu.e.s par et pour l’ensemble des élèves. Ces dernier.e.s siègent au Conseil de Vie Lycéenne. Ils sont 10 titulaires et 10 suppléant.e.s élu.e.s pour deux années. Un suffrage direct permet à tou.te.s les lycéen.ne.s de renouveler la moitié de ces binômes chaque année.

Les élèves du CVL participent à la mise en œuvre de projets au sein de l’établissement et sont consulté.e.s par l’équipe d’encadrement sur les questions de bien être dans l’établissement

Le CVL mène également ses propres projets, en lien avec les éco-délégué.e.s, les enseignant.e.s, l’équipe de vie scolaire, les personnels du service général ou bien de manière autonome : lutte contre le gaspillage alimentaire, préservation et développement de la biodiversité, tri et recyclage du papier, récupération des bouchons, aménagement des couloirs, etc.

Au sein du CVL, 5 binômes sont élu.e.s au Conseil d’Administration  par l’assemblée générale des délégué.e.s. Ils/elles participent au CA et prennent part aux décisions, en votant sur des questions d’ordres pédagogique (projets, DGH) et financier (budget, DBM). L’un.e d’entre eux/elles  siège au CA en tant que vice président.e du CVL.

Enfin, depuis plus de 15 ans, des élèves élu.e.s au CVL du lycée professionnel Marc Godrie ont été élu.e.s à plus grande échelle au Conseil Académique à La Vie Lycéenne et représentent les élèves de l’académie auprès de Madame la Rectrice.

  • Prévention de la violence en milieu scolaire et lutte contre le décrochage

L’équipe de vie scolaire est attentive au quotidien aux interactions entre élèves afin de prévenir la violence, sous toutes ses formes. Les incidents constatés sont traités par les conseillères principales d’éducation, par de la médiation ou des punitions/sanctions. Plusieurs membres de l’équipe participent également activement à la lutte contre le harcèlement en participant au fonctionnement du dispositif « Sentinelles et Référents ».

Le dispositif « Sentinelles et Référents » est un dispositif Région mis en place depuis trois années au sein de l’établissement, il est issu de la psychologie communautaire portée par Eric Verdier. Il vise à dispenser la même formation aux élèves et aux adultes volontaires  de l’établissement. L’objectif est d’aborder la problématique du harcèlement par le biais du bouc émissaire en menant en priorité des actions de prévention auprès des victimes et des témoins passifs et non plus  sous l’angle unique de la sanction du harceleur ou de la harceleuse. En 2017/2018, un premier groupe composé de 5 adultes et 10 élèves a bénéficié, durant quatre jours, de la formation dispensée par un membre de la  Société d’Entraide et D’Action Psychologique. Deux personnels (CPE et Assistante Sociale) ont suivi une formation leur permettant de former à leur tour des adultes et des jeunes dans l’établissement. Le rôle des Sentinelles (les élèves du dispositif) est  de repérer les élèves en souffrance, d’aller vers eux/elles afin de rompre l’isolement, de faire prendre conscience à la majorité silencieuse du rôle qu’elle joue dans ce phénomène et d’en référer aux adultes. Les Référents (adultes) quant à eux interviennent sur le harceleur ou la harceleuse qui s’avère souvent être lui/elle même en souffrance.

Enfin, parce que nous connaissons nos élèves et que nous savons que certains parcours scolaires peuvent être complexes, nous avons ancré la lutte contre le décrochage scolaire au cœur de nos actions. Au-delà de l’absentéisme, nous sommes attentifs et attentives à ce que chaque élève se sente bien dans sa formation et construise la voie de son avenir.

Une conseillère principale d’éducation et un enseignant d’EPS sont donc référent.e.s décrochage scolaire et pilotent les actions de prévention et de lutte contre le décrochage scolaire. Ils convoquent notamment le Groupe de Prévention du Décrochage Scolaire, composé de l’équipe de direction, de personnels médico-sociaux et d’enseignants, lorsque la situation d’un.e élève mérite une prise en charge transversale.

Les référent.e.s décrochage scolaire mènent et recensent également des actions au sein du lycée professionnel Marc Godrie afin de créer chez les élèves un sentiment de bien-être et d’appartenance au sein de leur établissement

  • Animation socio-culturelle

En lien avec la Maison Des Lycéens (voir rubrique ad hoc), les conseillères principales d’éducation et les assistant.e.s d’éducation sont en charge de l’animation socio-culturelle de l’établissement.

En soirée et le mercredi après-midi, ils/elles proposent de nombreuses activités aux élèves à travers des clubs, des jeux, des animations à thème, des projections de films, etc. Ils/elles accompagnent également les internes qui le souhaitent au cinéma, une fois par semaine, ainsi qu’à des sorties culturelles ou de loisir plusieurs fois par an.